Relire Sun Tzu

Notre commentaire de L’Art de la guerre

Qui n’a jamais remarqué l’un des ouvrages appliquant Sun Tzu aux disciplines les plus inattendues ? Sans parler des adaptations au monde de l’entreprise ? Pourtant, il n’existe aucun ouvrage français étudiant L’Art de la guerre d’un point de vue strictement militaire ! Quelques livres ont bien été écrits en langue anglaise sur le sujet, mais ils se comptent sur les doigts d’une main. Cette situation est relativement paradoxale, d’autant plus si l’on considère que depuis les années 1970, période où Sun Tzu a réellement été découvert en France, le De la guerre de Clausewitz a, lui, fait l’objet de plus de 150 parutions françaises.

C’est donc face à ce terrain relativement vierge que le désir nous est venu de construire notre propre étude de cet incontournable classique de la littérature militaire qu’est L’Art de la guerre. S’agissant de la première en France – hors articles de spécialistes tels Jean Lévi ou Valérie Niquet – elle se donne pour humble objectif de défricher le terrain afin de permettre à tous ceux qui en constateront les faiblesses et les insuffisances de les dépasser.

La lecture propose une reformulation contemporaine des principes de Sun Tzu, à l’aune du vocabulaire moderne de la pensée militaire, vocabulaire qui s’est enrichi et affiné au fil des penseurs. À titre d’exemple, la notion de friction, introduite au XIXe siècle par Clausewitz et qui fait aujourd’hui partie du référentiel mental commun des militaires, n’était bien évidemment pas verbalisée par ce strict mot par Sun Tzu ; mais l’idée portée était bien prise en compte, et le stratège chinois livrait des conseils pour la gérer.

La parution de cet ouvrage constitue l’avènement de blog : conçu pour servir de « carnet de réflexions », suntzufrance.fr avait pour ambition de nous aider à construire un commentaire du traité de Sun Tzu. Le présent ouvrage est la synthèse, remise en forme, de ces réflexions.

222 pages aux éditions Amiot. 8 € en version papier, 1,50 € en numérique (Kobo ou Kindle).

Source de l’image : Couverture de l’auteur

5 réflexions sur « Relire Sun Tzu »

  1. N’ayant encore jamais lu l’Art de la Guerre, me recommanderiez-vous de lire directement votre ouvrage ou est-elle à préférer uniquement en seconde lecture après la traduction de Jean Lévi ?

    • Bonjour Thomas,
      Merci de l’intérêt que vous portez à ces études. L’ouvrage Relire Sun Tzu ne comprend pas le texte de L’Art de la guerre. Je ne saurais donc trop que vous recommander de prioriser l’acquisition du texte original (dans une traduction qui n’est pas celle du père Amiot). Ensuite seulement, si vous souhaitez creuser plus avant la compréhension du texte, vous pourrez vous tourner vers mon ouvrage.
      Bonne lecture !

Répondre à Yann Couderc Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.