Sun Tzu sur les écrans

Une référence directe au traité de Sun Tzu

En dépit d’une indéniable présence de Sun Tzu dans la culture populaire, force est pourtant de constater que L’art de la guerre est relativement absent des écrans.

Certes, on le trouve bien cité deux fois dans le Wall Street d’Oliver Stone, datant de 1987. Il donne également son titre à un film d’action avec Wesley Snipes ; deux suites verront d’ailleurs le jour[1]. Mais c’est tout pour les écrans de cinéma.

A la télévision, Sun Tzu est bien sporadiquement cité par le personnage principal de la série Les Sopranos (commencée en 1999), mais il s’agit de l’unique référence que nous avons pu identifier.

Et nous avons fait le tour ! Et encore, nous n’avons à chaque fois-là que de traductions françaises de productions américaines : rien qui ne soit véritablement français.

En anglais, on ne trouve guère plus de références. Un reportage d’une heure et demie a bien été consacré par la chaîne History Channel. En outre, un téléfilm chinois en 40 épisodes réalisé à Sun Tzu, intitulé Bing Sheng (兵圣), a été diffusée en 2010 avec des sous-titres anglais sur la chaîne CCTV. Mais il s’agit bien là encore de tout ce que nous avons pu trouver. C’est donc bien maigre.

Ainsi, force est de constater que Sun Tzu est relativement absent de nos écrans. Peut être que le film chinois consacré à L’art de la guerre que nous avions récemment évoqué, sera un jour projeté sur les écrans français. Mais rien n’est moins sûr.


[1] Le rapport avec le traité de Sun Tzu est à la fois direct et lointain : Dans le premier opus, le méchant du film cite à un moment Sun Tzu dans ce qui ressemble au passage sur les agents sacrifiés (mais qui ne l’est pas…). Dans la suite, c’est le héros incarné par Wesley Snipes qui évoque – une fois – Sun Tzu. Dans le troisième volet, une dizaine de citations de Sun Tzu sont égrainées en voix off au fil du film ; la plupart apocryphes…

Source de l’image

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.