Wu Zixu, inspirateur de Sun Tzu

Le tout premier ouvrage français consacré à Wu Zixu

Le tout premier ouvrage des éditions Amiot vient de paraitre. Il s’agit de la compilation retravaillée et enrichie des billets parus sur ce blog et consacrés à Wu Zixu.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi ce cycle, retenons que Wu Zixu est un personnage relativement populaire en Chine, mais totalement méconnu en Occident. Des anciennes chroniques le présentent comme un compagnon de Sun Tzu[1] qui aurait rédigé plusieurs textes, dont un traité de stratégie. Ce traité était considéré par tous comme définitivement perdu, jusqu’à ce que des fouilles archéologiques en mettent miraculeusement au jour un exemplaire en 1983. Très endommagé, sa transcription en chinois moderne ne fut publiée qu’en 2003, sous le titre L’Art de la guerre, en écho au traité de stratégie de Sun Tzu. Cette formidable trouvaille apporta non seulement des éléments de contexte qui permirent de préciser la biographie de son auteur, mais également un éclairage nouveau dans la lecture de L’Art de la guerre de Sun Tzu. Le premier ayant très probablement servi d’inspiration au second.

De quoi parle Wu Zixu, inspirateur de Sun Tzu ?

Après un passage en revue de ce que nous savons du personnage de Wu Zixu, son traité est présenté, étudié, puis comparé avec celui de Sun Tzu. Les aspects politiques de la pensée de Wu Zixu sont également examinés. Enfin, une annexe reproduit le texte traduit en chinois moderne.

Le traitement de ce personnage, fort célèbre en Chine, est relativement inédit en France : s’il est bien possible de trouver quelques mentions de son nom dans des ouvrages spécialisés[2], son rapport avec Sun Tzu n’a en revanche jamais été évoqué. Au moment de la parution de la présente biographie de Wu Zixu, il n’existait même pas de page Wikipédia qui lui était consacrée !

Le traité est manifestement moins abouti dans sa réflexion que L’Art de la guerre. Toutefois, sa lecture laisse peu de doute quant à l’hypothèse que Sun Tzu n’en ait pas eu au moins connaissance, tant certains préceptes se font écho :

« N’interceptez pas un adversaire en formation rigoureuse, avec des étendards bien rangés. N’attaquez pas la position solide de l’ennemi. Ne déclenchez pas une offensive quand le moral de la troupe ennemie est excellent. » (Wu Zixu, chapitre 4)

« Parce qu’il a un parfait contrôle de la manœuvre, il n’affronte pas des bannières fièrement déployées ni des bataillons impeccablement ordonnés. » (Sun Tzu, chapitre 7)

Bien plus que les simples procédés tactiques, les fondements mêmes des systèmes sont communs :

« Conquérir par les armes, c’est la méthode qu’il ne faut employer qu’en dernier recours. » (Wu Zixu, chapitre 1)

« Le mieux, à la guerre, consiste à attaquer les plans de l’ennemi ; ensuite ses alliances ; ensuite ses troupes ; en dernier ses villes. » (Sun Tzu, chapitre 3)

Une découverte qui risque donc bien de détrôner Sun Tzu de son titre de plus ancien stratège de l’Histoire…

74 pages aux éditions Amiot. 5 € en version papier, 1 € en numérique (Kobo ou Kindle).


[1] Ce rapport entre Sun Tzu et Wu Zixu est principalement établi à partir de deux grands textes chinois antiques : les Printemps et Automnes de Lü (IIIe siècle av. J.-C.) et les Mémoires historiques de Sima Qian (IIe siècle av. J.-C.). Il avait toutefois été occulté du fait de la disparition précoce du traité de stratégie de Wu Zixu, qui avait fait considérer le personnage sous le seul angle de l’administrateur et du politicien.

[2] Nous pouvons notamment citer Jacques Pimpaneau qui, dans son Chine, Histoire de la littérature (éditions Philippe Picquier, 2004), reprend quelques anecdotes de la vie de Wu Zixu.

Une exception – notable – toutefois : le feuilleton de dix manhuas (mangas chinois) intitulé L’Art de la guerre – Sun Tzu. En dépit de son nom, cette bande dessinée racontait davantage l’histoire de Wu Zixu que celle de Sun Tzu. Parue en 2006 aux éditions du Temps, elle est malheureusement aujourd’hui épuisée.

Enfin, notons que l’unique ouvrage – numérique – existant en anglais sur le sujet (Wu Zixu: A famous general in ancient China) est une arnaque : un Google Traduction sec d’une histoire chinoise romancée. Incompréhensible !

Source de l’image : Couverture de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.