Sun Tzu en France, une étude de la réception de L’art de la guerre

Sun Tzu en France

Sun Tzu en France, le livre

Le premier livre issu de ce blog vient de paraître. Édité chez Nuvis, petite maison jeune et très dynamique, il est proposé sous forme papier (24 €) ou numérique (12 €).

L’ouvrage est préfacé par Jean-Pierre Raffarin. L’ancien Premier ministre entretient en effet un lien fort avec la Chine, lien qui l’a amené à étudier en profondeur ce grand traité stratégique.

Mais de quoi exactement parle le livre ?

Fruit d’une enquête minutieuse autant historique que philologique, Sun Tzu en France retrace l’histoire de la réception de ce traité en France, de la première traduction par un jésuite, le père Amiot, au XVIIIe siècle, aux toutes dernières parutions sorties, tant dans le domaine des livres papier que dans celui du numérique, de la bande dessinée ou même de la chanson. Une riche iconographie (l’ouvrage comporte près d’une centaine d’illustrations en couleur) complète le propos. A travers de très nombreux exemples, le travail des traducteurs est décortiqué pour expliquer comment il est aujourd’hui possible de trouver des préceptes totalement opposés d’une traduction à l’autre.

L’ouvrage répond à une multitude de questions sur Sun Tzu : quand a-t-on découvert Sun Tzu en France ? Quel accueil lui a-t-on alors réservé ? Combien de traductions existe-t-il ? Pourquoi sont-elles si différentes ? Napoléon s’est-il inspiré de Sun Tzu ?…

Un grand nombre des sujets traités dans l’ouvrage ont déjà été abordés dans le blog. Les lecteurs fidèles de ce dernier seront donc par endroit en terrain connu. Le support du livre a toutefois permis un approfondissement des idées qui avaient jusqu’à présent pu n’être exposées que de manière succincte.

Sun Tzu en France constitue ainsi une première dans l’histoire de l’étude de L’art de la guerre, qui permettra de mieux déchiffrer ce classique de la stratégie.

 Source de l’image : image de l’auteur

2 réflexions au sujet de « Sun Tzu en France, une étude de la réception de L’art de la guerre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.