Une version numérique qui sort du lot

L’art de la guerre illustré et annoté

Les versions numériques de L’art de la guerre sont nombreuses. Comme nous l’avions vu dans le billet Il n’y a pas que les livres papier !, quasiment toutes se basent sur une des traductions-avatars du père Amiot (Impensé radical ou Lucien Nachin). Seuls le prix (de gratuit à 10 € !…) et l’illustration de couverture les différencient. Il en paraît au moins une par mois. Mais la dernière version à être sortie, passée totalement inaperçue, présente pourtant du nouveau.

Baptisé « L’art de la Guerre (Illustré et Annoté) » cet ouvrage numérique disponible pour 2 € au format Kindle ou iBooks présente plusieurs caractéristiques inédites :

Lire la suite

Il n’y a pas que les livres papier !

Une version du père Amiot vendue 10 euros…

Le livre papier « conventionnel » n’est pas le seul support sur lequel figure L’art de la guerre. Si nous avons précédemment étudié le cas de la bande dessinée, le traité de Sun Tzu peut également se trouver sous forme numérique et sous forme audio. Aucune vidéo ne propose pour l’heure de lecture du traité en français.

Concernant les livres audio, tous sont payants et tous reposent sur la version de l’Impensé radical[1]. Nous l’avons dit, cette version dénature trop les propos de Sun Tzu, contribuant à donner une fausse idée de l’œuvre. Il est donc regrettable d’avoir à conclure que le support audio n’est pour l’heure pas à même d’offrir une vision (ou plutôt une écoute…) correcte du traité de Sun Tzu.

Lire la suite

Parution de la première version numérique de qualité de L’art de la guerre

L’art de la guerre « enrichi » pour iPad

La première version numérique de qualité de L’art de la guerre vient de sortir ! (nous reviendrons sur cette affirmation dans un prochain billet)

Publiée chez Les Vidéoditeurs, le prix est de 10 €. L’objet n’est disponible que pour iPad (via l’application iBooks). Une vidéo de présentation assez accrocheuse est disponible ici.

La traduction proposée est celle de Valérie Niquet. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette première : d’habitude, il s’agit toujours d’une version du père Amiot, dont la qualité est… datée ! (Cf. notre billet Le père Amiot a-t-il réellement traduit Sun Tzu ?)

Lire la suite