Une nouvelle version de L’art de la guerre vient de paraître

L’art de la guerre illustré aux éditions Encore

Les éditions Encore viennent de faire paraître une « Nouvelle édition illustrée » de L’art de guerre.

Officiellement présentée comme « traduite du chinois par le père Amiot, version abrégée », nous avons en réalité là le texte de l’Impensé radical de 1971, duquel ont curieusement été retirés quelques paragraphes. La raison de ces coupes reste pour nous un mystère, sachant que cela ne peut être pour une question de place étant donné le gain de texte relativement faible au final.

Le fait que la traduction reprenne celle de l’Impensé radical nous fait classer cette publication directement dans la catégorie « à éviter » (pour les explications, voir notre billet Le père Amiot a-t-il réellement traduit Sun Tzu ?)

L’ouvrage est « illustré ». Il l’est comme l’est celui des éditions Evergreen, c’est-à-dire avec de belles reproductions de peintures, mais sans grand rapport avec le texte. Nous sommes donc là très loin du remarquable travail effectué par Alain Thote pour illustrer la traduction de Jean Lévi parue aux éditions Nouveau monde.

Une introduction complète le texte du traité. Elle est l’œuvre de Nigel Cawthorne, auteur britannique prolixe peu connu outre-Manche. Le laïus commence fort : « On pense que Napoléon a lu l’Art de la guerre lorsqu’une nouvelle édition a été publiée à Paris en 1782. Ce traité a également été repris par deux grands théoriciens militaires ayant étudié les méthodes de Bonaparte : le Prussien Carl von Clausewitz et le général français, le baron Antoine-Henri de Jomini. » Et tout le reste du texte est de la même trempe. Les lecteurs réguliers de ce blog apprécieront la qualité des affirmations.

En conclusion, une version a priori sympathique mais dont l’acquisition peut sans peine être différée…

Source de l’image

3 réflexions au sujet de « Une nouvelle version de L’art de la guerre vient de paraître »

  1. De façon curieuse la couverture présentée sur Fnac.com au moment de la publication de ce billet ne correspond pas à celle réelle (ni à aucune existante) :

  2. Bonjour. Merci pour ces commentaires. Toutefois, une erreur s’est glissée au sujet du baron de Jomini. Il a effectivement servi à la Grande Armée mais il était suisse et non français.
    Bonne journée
    Jean

    • ce livre est d’une importance extraordinaire dans la vie actuelle tant dans le domaine nilitaire que economique. sun zi etait en avance de 5000 ans de son temps. ce qui est quelque chose d’inoubliable a souligner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.