Sun Tzu, le jeu

Le jeu Sun Tzu sorti en 2010 revient dans une édition « Deluxe »

Le jeu Sun Tzu sorti en 2010 revient dans une édition « Deluxe »

Alors que nous avions vu que Sun Tzu pouvait être considéré comme une icône de la culture populaire, peu de jeux ont cependant explicitement pris pour thème L’art de la guerre[1]. En 2010 paraissait toutefois aux éditions Matagot une petite boîte proposant à deux joueurs de s’affronter dans l’univers de Sun Tzu. Épuisé depuis peu, ce jeu nous revient aujourd’hui dans une version « Deluxe ». L’occasion d’en faire le tour.

Nous avons là est un jeu de plateau / jeu de cartes de type Risk. Si l’on remonte un peu l’histoire, il s’agit d’une transposition en français d’un jeu américain paru en 2005 sous le nom « Dynasties ». Le passage à la version française l’a beaucoup plus fortement raccroché au thème de Sun Tzu.

L’univers servant de cadre au jeu est donné pour être celui des Printemps et des Automnes (nous ne reviendrons pas sur la réalité historique de l’appartenance de Sun Tzu à cette période). Un joueur incarne Sun Tzu, du royaume de Wu, et l’autre le roi de Chu ; les pouvoirs spéciaux de chacun sont différents, mais le jeu est équilibré et l’attribution de ces rôles n’a en pratique aucune conséquence. Les illustrations des cartes du jeu sont l’œuvre de Rolland Barthélémy, dessinateur français emblématique des années 80-90. Si elles agrémentent et enjolivent indubitablement le jeu, il ne faut guère s’attacher à leur réalité historique : les personnages et costumes représentés ne sont qu’une vision fantasmée de la Chine antique, certaines scènes sont totalement anachroniques (ex : la cavalerie, qui n’existait pas à cette époque) et la carte de Chine avec ses cinq provinces n’est qu’ « inspirée » de la réalité du moment. Mais ce n’est pas là le plus important.

Ce qui fait à nos yeux l’intérêt de ce jeu, au-delà de son aspect ludique, ce sont ses 50 cartes comportant des citations tirées de L’art de la guerre. Ces dernières ne sont pas extraites de l’une des nombreuses versions françaises du traité, mais sont une adaptation de différentes sources (pour être précis : Griffith traduit par Wang et le père Amiot). Et le résultat se révèle plus qu’acceptable : si certaines maximes prises telles quelles pourront paraitre obscures au néophyte (« Il vaincra, celui qui insuffle à ses troupes un esprit commun »), aucune ne présente de contresens. Nous avons donc là 50 cartes comportant des citations exactes de Sun Tzu. A l’instar des cartes de citations présentes dans le coffret du groupe Denma, leur lecture seule, en dehors du contexte de jeu, s’avère particulièrement rafraichissante. Un très bon point, donc !

Les cartes du jeu de plateau Sun Tzu
50 cartes contenant autant de citations de L’art de la guerre

Nous ne nous étendrons pas sur une analyse du jeu sur le plan ludique : ce n’est pas l’objet de ce blog. Toutefois, l’auteur de ce billet étant également joueur, nous dirons juste en synthèse que la mécanique du jeu est excellente. Faisant s’affronter deux joueurs lors de parties d’une demi-heure, elle porte aux nues une qualité requise par Sun Tzu : deviner les intentions de l’adversaire. La version Deluxe ajoute à l’édition de 2010 quelques cartes de stratégie et introduit des « cartes évènement » produisant des effets en cours de partie. Nous regrettons cette nouveauté qui apporte du chaos dans les parties et contrecarre les tentatives de tactique sur le long terme. De même sur le plan matériel, la version Deluxe s’avère un peu une déception : le passage de la toute petite boîte, format « jeu d’apéro », à un format plus conventionnel pour un jeu de plateau ne nous parait pas gagnant. Les pions plastiques légers, qui constituaient la principale réserve de la première édition, ont certes été remplacés par des figurines ; mais ces dernières nous paraissent un peu trop souples et les armes peuvent se casser après quelques torsions. Surtout, les petits présentoirs en forme de prisme qui remplacent les cartes de score originelles, s’avèrent horriblement pénibles à monter, se désagrègent tout le temps, et n’apportent pas grand chose au jeu. Après un certain nombre de parties, nous en sommes finalement revenus à la version de 2010…

En conclusion, sur le plan suntzéen, ce jeu est une heureuse et agréable surprise de par ses cartes contenant des citations de L’art de la guerre. Et sur un plan purement ludique, le jeu est excellent.


[1] Le tout premier jeu en français se revendiquant expressément de Sun Tzu était un jeu vidéo de stratégie, baptisé « L’art de la guerre », paru en 1990. Il s’agissait de la version française du jeu The Ancient Art of War édité en 1984 par la société Brøderbund. A travers différentes batailles historiques et fictives allant de la forêt de Sherwood aux Appalaches, le joueur devait remporter la victoire en détruisant les troupes ennemies ou en capturant des drapeaux. Des citations de Sun Tzu ponctuaient le déroulement du jeu. Ce dernier, qui tournait sur Amstrad CPC, Apple, TRS-80 et PC, est bien entendu aujourd’hui épuisé ; pour les nostalgiques (ou les curieux), il est aujourd’hui possible de le télécharger sur Internet pour y jouer en émulation.

Le prochain jeu attendu sur notre thème d’étude est Kings of Sun Tzu, de l’éditeur américain Wishing Tree Games.

Source des images : Photos de l’auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.