L’art de la guerre a désormais son parfum

Le parfum

Le parfum

Le parfumeur français Jovoy vient de sortir une fragrance pour homme dont l’univers se réfère – partiellement – au traité de Sun Tzu. Si la plaquette de présentation ne fait aucune allusion à une origine chinoise, voire asiatique, le texte joue sur la notion de guerre pour la transposer au monde de la séduction :

En amour comme à la guerre, il y a des armes que nous utilisons pour arriver à nos fins qui sont plus redoutables que d’autres… Dans l’art de séduire, le parfum bien sûr, est redoutable d’efficacité, surtout quand il vient éveiller en nous la mémoire.

L’univers créé pour ce parfum n’est pas le premier à associer L’art de la guerre au domaine de la séduction : l’ouvrage de Pierre Fayard, Sun Tzu – Stratégie et séduction, est intégralement consacré à cette question. D’autres écrits plus directement ciblés sur la séduction masculine existent, comme The Art of War for dating d’Eric Rogell.

Etant relativement ignares dans le domaine, nous nous garderons bien de nous prononcer sur le produit en lui-même : sa senteur. Le concept olfactif est présenté comme « boisé » et relevant de la fougère car, explique le dossier de presse, « un homme la porte par ce même exercice de mémoire, ici nostalgique, là en conquérant, viril, sûr de lui. »

Source de l’image

2 réflexions au sujet de « L’art de la guerre a désormais son parfum »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.